Ô MON CHÂTEAU

Ô MON CHÂTEAU

Acrylique sur Toile : 61 x 46……….500 €

En cette belle journée de début d’été, ma promenade dans la cité médiévale m’engage sur la digue qui surplombe le Rhône et m’offre alors une vue particulièrement remarquable sur le château qui fait écho à celui de Tarascon. Le drapeau occitan qui flotte fièrement tout au fait de la tour polygonale, nous indique un mistral omniprésent mais qui cette fois ne fera pas se serrer les taureaux d’une manade les uns contre les autres et tête baissée.

Publicités

Ô MON CHÂTEAU


EXPO BEAUCAIRE 2018

EXPOSITION ALAIN FAURE

 » HORIZONS SUD « 

Du 11 au 19 AOÛT 2018

Vernissage le Vendredi 10 AOÛT 2018 à 18 h 30

SALLE DES EXPOSITIONS

27 bis, Quai Général de Gaulle

30300 – BEAUCAIRE

Tel : 04.66.59.10.06

http://www.beaucaire.fr/evenement/exposition-de-peinture-dalain-faure/

http://www.alain-faure-en-peinture.com

EXPOSITION ALAIN FAURE


SONGES ET METAMORPHOSE

SONGES ET METAMORPHOSE

Acrylique sur Toile : 80 x 60……….800 €

Je me souviens de cet endroit qui revenait souvent dans la conversation et où nous souhaitions nous rendre un jour. Cette douce plage éloignée et discrète faisait appel à notre imaginaire et nous rêvions de ce que nous n’avions jamais vu. Des années se sont écoulées depuis, le temps et les hommes se sont employés à quelques transformations du site, égratignant au passage notre nostalgie.

SONGES ET METAMORPHOSE


LE QUAI

LE QUAI Acrylique sur Toile : 61 x 46……….450 € C’est un site fluvial mais avant tout un port de plaisance véritable refuge de la frontière Occitane lorsque l’on vient d’Avignon. Il est tranquille car son emplacement est situé sur le célèbre canal du Rhône à Sète. Aux premiers beaux jours les marins s’affairent sur leur embarcation et l’on peut déjà se projeter sur la saison estivale ainsi que sur les festivités à venir dans la cité médiévale.

 

LE QUAI


LA PRESQU'ILE

LA PRESQU’ÎLE

Acrylique sur Toile : 100 x 50……….oeuvre vendue

Dans le petit port tranquille en cette fin de printemps, le soleil caresse doucement les chalutiers alignés le long de la presqu’île. Je me souviens de cet endroit, ce petit bout de terre prétexte à la promenade du dimanche ou de certains soirs d’été. A son extrémité, relégué tout au bout d’une pointe rocheuse se dressait le phare, dernier paravent pour rêveurs d’évasions lointaines.

LA PRESQU’ÎLE


GORDES EN AUTOMNE Acrylique sur Toile : 80 x 60..........750 € Quittant la verte vallée pour emprunter la petite route qui mène à la commune de Gordes, je longe les murs de pierres sèches qui contrastent avec les couleurs du Luberon. La technique ancestrale reste la même, ces pierres sont choisies, taillées et posées à sec c'est à dire sans mortier et sans aucun liant. Il s'agit d'éviter d'utiliser l'eau, trop rare dans cet environnement minéral qui participe aussi à l’identité de ce territoire de Provence.

GORDES EN AUTOMNE
Acrylique sur Toile : 80 x 60……….750 €
Quittant la verte vallée pour emprunter la petite route qui mène à la commune de Gordes, je longe les murs de pierres sèches qui contrastent avec les couleurs du Luberon. La technique ancestrale reste la même, ces pierres sont choisies, taillées et posées à sec c’est à dire sans mortier et sans aucun liant. Il s’agit d’éviter d’utiliser l’eau, trop rare dans cet environnement minéral qui participe aussi à l’identité de ce territoire de Provence.

 

GORDES EN AUTOMNE